Documents communistes

- 49 documents communistes : fichier (.zip)

 
Août 1939
(Pacte germano-soviétique)


3 Septembre 1939 - 25 Juin 1940
(Guerre franco-allemande)
Septembre 1939 :
- Instructions de l'IC du 9 septembre 1939.

 Octobre 1939 :
- "Lettre ouverte de André Marty à M. Léon Blum".
- Appel du "Parti communiste français Au peuple de Peuple".
- Interview de Maurice Thorez (justification de sa désertion).

Novembre 1939
- Article "La guerre et la classe ouvrière des pays capitalistes" de Georgi Dimitrov.
- Appel de l'IC aux "Prolétaires et travailleurs du monde entier !".

Janvier 1940 :
- Article "Le Parti Communiste Français (SFIC) en lutte contre la guerre impérialiste".

Février 1940 :
- Article de Maurice Thorez intitulé "Léon Blum tel qu'il est".
- Appel au "Peuple de France !" (appel au sabotage des fabrications de guerre).
- Appel intitulé "Jeunesse de France à l'action !"

Avril 1940 :
- Déclaration de François Billoux du 3 avril 1940 (procès des députés communistes).
- Article de Maurice Thorez "Les "Pitt et Cobourg" de 1940" (revendication d'un gouvernement de Paix communiste).

Mai 1940 :
- Manifeste "Nous accusons".

Juin 1940 :
- l'Humanité du mercredi 19 juin 1940 publiée avec un communiqué officiel allemand.
- "pas cédé face dictature Juif M(andel)" (Argumentaire du 20 juin 1940).
- Tract "Il y a des comptes à régler" (soumis à la censure allemande).
- Tract "La 5e colonne chante victoire" (soumis à la censure allemande).
- Article "Construire la Paix" (l'Humanité approuve l'armistice franco-allemand du 22 juin 1940).
- Instructions de l'IC du 22 juin 1940.
- Tract "Pour sauver notre pays !" (Bordeaux).
- Tract "Pour la Paix, le Pain, la Liberté, l'Indépendance !" (Bordeaux).
- Tract "Pour la Défense de la liberté et de l'Indépendance : Rassemblement" (Bordeaux).


25 Juin 1940 - 22 Juin 1941
(Occupation de la France)
Juin 1940
- Appel au "Peuple de Paris !" du 25 juin 1940 (1ère mention du Général de Gaulle).
- Demande de parution de l'Humanité sous censure allemande du 26 juin 1940
- Tract "Les Bourreurs de crâne aux Pilori".

Juillet 1940 :
- Appel au "Peuple de France !" dit "Appel du 10 juillet 1940".
- Appel à la "Jeunesse de France".
- Instructions du PCF.

Août 1940 :
- Brochure "Union du Peuple pour libérer la France" (Manifeste de Bordeaux).

Novembre 1940 :
- "Lettre aux militants communistes".

Décembre 1940 :
- Appel aux "Etudiants !".
- Article La politique de Montoire-sur-(le-)Loir" (dans ce texte le Parti communiste oppose à la collaboration pétainiste sa propre collaboration : "la collaboration vraie.")

Janvier 1941 :
- Brochure "Jeunesse de France".
- Brochure "Nous accusons".

Février 1941 :
- Manifeste-programme "Pour le Salut du Peuple de France" (Programme du PCF).
- Brochure "Le Parti communiste a vingt ans".

Avril 1941 :
- Brochure "Non, le Nazisme n'est pas le socialisme".

Mai 1941 :
- Appel "Pour la formation d'un Front National de lutte pour l'Indépendance de la France".


Discours de Viatcheslav Molotov
(Président du conseil et commissaire du peuple aux Affaires étrangères)
Discours du 31 août 1939
(4e session extraordinaire du Soviet suprême de l'URSS)
"Le principal sens du pacte de non-agression soviéto-allemand réside dans le fait que deux des plus grands Etats d'Europe se sont mis d'accord pour mettre fin à l'animosité qui existait entre eux, pour éliminer tout danger de guerre et pour vivre en paix."
Consacré au Pacte germano-soviétique, le discours de Molotov du 31 août 1939 sera approuvé par le Chancelier Hitler dans son allocution prononcée le lendemain au Reichstag pour justifier l'intervention allemande en Pologne :

"Je puis souscrire mot pour mot au discours qu'a prononcé le commissaire du peuple Molotov."

------------------------------------

Discours du 31 octobre 1939
 (5e session extraordinaire du Soviet suprême de l'URSS)
"L'idéologie de l'hitlérisme, comme tout autre système idéologique, peut être reconnue ou rejetée — c'est une question d'opinion politique. Mais n'importe qui comprendra qu'on ne saurait détruire une idéologie par la force, qu'on ne saurait en finir avec elle par la guerre. C'est pourquoi il est insensé, voire criminel de mener une semblable guerre pour l' « anéantissement » de l'hitlérisme en le couvrant du faux drapeau de la lutte pour la « démocratie »".
Attribuant la responsabilité de la guerre aux gouvernements français et anglais en raison de leur rejet des proposition de paix de Hitler du 6 octobre 1939, le discours de Molotov du 31 octobre 1939 sera reproduit dans des tracts largués en novembre 1939 au dessus du territoire français par des... avions allemands

------------------------------------

Discours du 29 mars 1940
(6e session extraordinaire du Soviet suprême de l'URSS)
"On sait que la volonté de paix exprimée par l'Allemagne à la fin de l'an dernier fut rejetée par les gouvernements de l'Angleterre et de la France, ce qui a eu pour résultat d'intensifier des deux côtés les préparatifs en vue d'élargir les hostilités".
------------------------------------

Discours du 1er août 1940
(7e session extraordinaire du Soviet suprême de l'URSS)
"à la base des relations amicales et de bon voisinage qui se sont établies entre l'URSS et l'Allemagne, se trouvent non seulement des éléments fortuits de conjoncture, mais des intérêts fondamentaux de l'Union soviétique comme de l'Allemagne."
Après le refus de l'Ambassade d'Allemagne d'autoriser la publication du discours prononcé par Molotov le 1er août 1940, le Parti communiste le publiera sous forme de brochure en mentionnant à la dernière page l'échec de sa démarche auprès des autorités allemandes :

"Discours du camarade Molotov édité illégalement par le Parti communiste français, l'Ambassade d'Allemagne ayant refusé l'autorisation de le faire imprimer normalement".


Presse communiste clandestine
Cahiers du bolchévisme (Organe théorique du Parti communiste français (S.F.I.C.))

L'Avant-Garde (Organe central des jeunesses communistes de France)

L'Humanité (Organe central du Parti communiste français)

L'Université libre (Organe central de l'Union française universitaire)

Le Trait d'Union Soldat-Ouvrier-Paysan (l'Humanité du Soldat)

La Caserne (Organe des jeunesses communistes destiné aux jeunes mobilisés)

La Pensée libre (Revue fondée par trois intellectuels communistes : Solomon, Decour, Politzer)

La Politique communiste (Brochure du PCF consacrée à l'analyse de la situation internationale)

La Relève (Organe de l'Union des Etudiants et Lycéens Communistes de France (UELCF))

La Vie Ouvrière (Organe syndical de la CGT - tendance communiste)

La Vie du Parti (Bulletin bi-mensuel réservé aux sections et cellules du Parti communiste français)

Notre Jeunesse (Revue de la Fédération des jeunesses communistes de France)

Notre propagande (Bulletin intérieur à l'usage des groupes)

Russie d'aujourd'hui (Organe mensuel des Amis de l'URSS)

Aucun commentaire: