Déclaration du Gouvernement Populaire de Finlande du 1er décembre 1939

Le 1er décembre 1939, soit le lendemain de son intervention en Finlande, l'URSS institue dans la ville frontalière de Terijoki un nouveau gouvernement finlandais : le gouvernement populaire de la République démocratique de Finlande. Ce gouvernement fantoche dont la souveraineté se résume aux territoires contrôlés par l'URSS est confié à Otto Kuusinen, chef du Parti communiste finlandais qui était réfugié à Moscou où d'ailleurs il occupait la fonction de secrétaire de l'Internationale communiste.

Le Gouvernement Kuusinen fait le jour même de sa constitution une Déclaration dans laquelle il annonce la création de la République démocratique de Finlande et de son gouvernement populaire, justifie l'intervention soviétique en dénonçant le comportement belliciste de la Finlande, présente un programme de gouvernement, et enfin appelle pour tous ces motifs le peuple finlandais à renverser le gouvernement d'Helsinki.

La presse moscovite du 2 décembre publie le texte de cette Déclaration en soulignant qu'elle a été... captée au moment de sa radiodiffusion  autrement dit que l'URSS n'a aucun lien avec le Gouvernement Kuusinen.

Un large extrait de cette Déclaration est aussi publié dans les Cahiers du Bolchévisme du 2ème semestre 1939.

On reproduira ci-après la Déclaration du Gouvernement Kuusinen en précisant que le passage entre ###### n'est pas repris dans la revue communiste et qu'il correspond à la traduction de la version anglaise de cette Déclaration.


Document 1 :

Déclaration du Gouvernement Populaire de Finlande
du 1er décembre 1939

Par la volonté du peuple indigne de la politique criminelle du Gouvernement méprisable Kajander-Erkko-Tanner, il s'est formé aujourd'hui dans la Finlande orientale un nouveau gouvernement de notre pays, Le Gouvernement Populaire provisoire qui convie par la présente déclaration le peuple Finlandais tout entier a la lutte décisive pour le renversement de la tyrannie des bourreaux et provocateurs de la guerre.

[Condamnation de la ploutocratie finlandaise]

La ploutocratie réactionnaire et cupide qui en 1918 qui avec l'aide des troupes impérialistes étrangères noya dans un océan de sang, la liberté démocratique du peuple laborieux Finlandais transforma notre patrie en un enfer Blanc-gardiste pour les travailleurs. Après avoir vendu les intérêts de l'indépendance du pays, les meneurs ploutocratiques de Finlande, de concert avec tous les ennemis impérialistes des peuples Finlandais et Soviétique, cuisinaient sans cesse des plans de provocations militaires antisoviétiques et finalement, précipitèrent notre pays dans le creuset de la guerre contre l'Union Soviétique Socialiste, grande amie du peuple Finlandais.

[Proclamation de la République Démocratique de Finlande]

Dans cette situation critique, les larges masses du peuple laborieux Finlandais qui ont toujours voulu et veulent vivre en paix avec les peuples du pays des Soviets, regardent comme leur droits élémentaire et leur devoir sacré de prendre les destinées de la patrie entre leurs mains sûres. Le peuple s'est déjà soulevé dans diverses parties du pays et a proclamé la république démocratique. Une partie des soldats de l'armée Finlandaise a déjà passé du côté du gouvernement soutenu par le peuple.

[Approbation de l'intervention soviétique]

L'Union Soviétique qui n'a jamais menacé ni inquiété la Finlande, qui a toujours respecté son indépendance et qui pendant 200 ans a supporté les lâches provocations des militaires, des meneurs et des aventuriers de la Finlande blanche, s'est vue actuellement contrainte de faire appel aux forces de l'armée rouge pour mettre fin aux menaces contre sa sécurité. Ce but correspond aussi entièrement aux intérêts vitaux de notre peuple. C'est pourquoi les masses populaires de Finlande accueillent avec un immense enthousiasme et saluent la vaillante et invincible armée rouge, sachant qu'elle ne vient pas en Finlande comme conquérante mais comme amie et libératrice de notre peuple.
Le Gouvernement Populaire de Finlande, profondément convaincus que l'Union soviétique ne poursuit aucun but dirigé contre l'indépendance de notre pays, approuve pleinement et soutient les opérations de l'armée rouge sur le territoire Finlandais. Il y voit un secours inappréciable au peuple finlandais de la part de l'Union soviétique afin de liquider le plus rapidement possible par des efforts communs le très dangereux foyer de guerre créé en Finlande par le criminel gouvernement des provocateurs de guerre.
Afin d'accomplir le plus vite possible cette tâche le gouvernement du peuple Finlandais invite le gouvernement de l'URSS a accorder à la République démocratique de Finlande, tout le concours nécessaire des forces de l'Armée Rouge.
Afin de participer à la lutte commune côte a côte avec l'héroïque armée rouge de l'URSS, le Gouvernement populaire de Finlande a déjà formé le premier corps finnois qui au cours des prochains combats sera complété par des volontaires sortant des rangs ouvriers et des paysans révolutionnaires et deviendra le solide noyau de la future armée populaire de Finlande. Au premier corps finnois appartiendra l'honneur de porter dans la capitale le drapeau de la République Démocratique Finlandaise et de le hisser sur le toit du Palais du Président pour la plus grande joie des travailleurs.

[Gouvernement populaire et... provisoire]

Notre Etat doit être une République Démocratique au service des intérêts du peuple, différent en cela de la république ploutocratique de Kajander-Erkko au service des intérêts des capitalistes et des grands propriétaires fonciers. Cependant notre Etat n'est pas un Etat du type soviétique, car le régime soviétique ne peut être instauré par un gouvernement seul sans le consentement du peuple tout entier et en particulier sans le consentement de la paysannerie.
En conséquence, notre gouvernement est le gouvernement populaire de la république démocratique de Finlande. Il s'appuiera sur un large front populaire des travailleurs. Dans sa composition actuelle le gouvernement populaire Finlandais se considère comme un gouvernement provisoire. 
Dès son arrivée dans la capitale du pays, Helsinki, il sera réorganisé et élargi par l'entrée des représentants des divers partis et groupes participant au front populaire des travailleurs. La composition définitive du Gouvernement Populaire, ses pouvoirs et ses actes doivent être sanctionnés par la Diète élue sur la base du droit électoral général, égal et direct au scrutin secret.

###########

[Politique extérieure du gouvernement populaire]

Le Gouvernement populaire considère que ses principales tâches sont de renverser le gouvernement des gardes-blancs, de mettre en déroute ses armées, d'instaurer la paix, et de garantir l'indépendance et la sécurité de la Finlande en établissant des relations d'amitié durables avec l'Union soviétique.
Le Gouvernement populaire de Finlande se tournera vers le Gouvernement de l'Union soviétique dans le but de solliciter la conclusion d'un pacte d'assistance mutuelle entre la Finlande et l'Union soviétique, et de se conformer à l'espoir national et séculaire du peuple finlandais de réunir les gens de Carélie avec elle dans un seul État indépendant de la Finlande. Le Gouvernement populaire de Finlande a toutes les raisons de croire que la direction suivie dans l'établissement de relations amicales avec l'Union soviétique permet au gouvernement soviétique de donner son accord à une proposition de cette nature.
Le gouvernement populaire souhaite aussi maintenir des relations amicales avec tous les autres Etats. Il reconnaît les accords fiscaux et économiques de la Finlande avec d'autres pays, à condition que ces accords ne soient pas en conflit avec les facteurs d'autorité externe et que ces États n'aient pas un comportement hostile contre la République démocratique de Finlande et son Gouvernement populaire.

[Politique intérieure du gouvernement populaire]

En politique intérieure, le gouvernement populaire se fixe les tâches suivantes :
1. Création de l'armée populaire de Finlande;
2. Instauration du contrôle de l'Etat sur les grandes banques privées et les grandes entreprises industrielles; assistance aux moyennes et petites entreprises;
3. Mise en œuvre de mesures permettant l'élimination complète du chômage;
4. Réduction de la journée de travail à huit heures; congé d'été de deux semaines pour les ouvriers; diminution des loyers;
5. Confiscation des terres appartenant à l'aristocratie terrienne, sans toucher la terre et les propriétés des paysans, et transfert des terres confisquées aux paysans n'ayant pas de terre ou possédant de petites parcelles.
6. Exonération pour les paysans du paiement des impôts et taxes arriérés;
7. Assistance de l'Etat aux paysans pauvres;
8. Démocratisation de l'Etat;
9. Augmentation des crédits affectés aux besoins culturels et réorganisation de l'enseignement.

[Appel à renverser le gouvernement d'Helsinki]

Le gouvernement ploutocratique détesté par les gens, qui a fait tout son possible pour livrer notre pays de naissance à la ruine, ayant perdu tout soutien parmi les gens ordinaires, a maintenant, comme cela a été porté à notre connaissance a démissionné. Le gouvernement de Tanner n'est pas un peu mieux, sinon bien pire, que le gouvernement Kajander. Il est tout autant détesté par notre peuple que le gouvernement Kajander.
Chassons ces bourreaux loin de la Finlande ! Eliminons la clique de ce gouvernement de faillite !

###########  

Lève-toi peuple travailleur finlandais qui a tant souffert ! Hardiment au combat contre la tyrannie de tes oppresseurs et des bourreaux !
Et vous, tous, citoyens, qui avez à cœur l'avenir de la patrie, levez-vous ! Libérons le peuple du joug de la meute de la noire réaction. Frayons la route pour l'essor, le bien-être et la culture du peuple, pour la réalisation des aspirations nationales séculaires de notre peuple !
Que la cause sacrée des ouvriers, paysans et travailleurs intellectuels de Finlande triomphe !
Sous l'étendard de la République Démocratique Finlandaise, libre et indépendante, en avant vers la victoire !

(signé) le Président du Gouvernement populaire et Ministre des Affaires étrangères de Finlande Otto Kuusinen; le Vice-Président du gouvernement populaire et Ministre des Finances Maori Rosenberg; le Ministre de la Défense, Aksel Anttila; le Ministre de l'Intérieur, Tuure Lehen; le Ministre de l'lnstruction publique, lnkeri Lehtinen; le Ministre pour les Affaires de Carélie, Paavo Prollonen.


Ville de Terijoki,
1er décembre 1939

(Cahiers du Bolchévisme du 2ème semestre 1939).

----------------------------------------------

On rappellera que le texte entre ####### correspond au passage de la Déclaration qui n'est pas repris dans la revue communiste :

"The People’s Government regards as its primary tasks the overthrow of the government of the White Guards, the routing of its armies, the establishment of peace, and ensuring the independence and security of Finland by means of establishing lasting friendly relations with the Soviet Union.
The People’s Government of Finland will turn to Government of Soviet Union in order to recommend concluding the Pact of Mutual Assistance between Finland and the Soviet Union, and to comply with the age-old national hope of the Finnish people for reuniting the Karelian people with it in a single independent State of Finland. The People’s Government of Finland has every reason to believe that the direction followed in establishment of friendly relations with Soviet Union enables the Soviet Government to give agreement to a proposal of this nature.
The People’s Government wishes to maintain friendly relations with all other States as well. It recognizes fiscal and economical agreements of Finland with other nations, providing these agreements are not in conflict with factors of external authority and provided these States do not engage in hostile conduct against Finland Democratic Republic and its People’s Government.
In their domestic policy, the People’s Government set itself the following tasks:
1. Creation of a People’s National Army of Finland.
2. Institution of State control over large private banks and large industrial enterprises and realization of measures assisting medium and small enterprises.
3. Realization of measures for complete elimination of unemployment.
4. Reduction of the working day to eight hours, with provision of a two-week summer vacation for workers and a reduction in house rent for workers and employees.
5. Confiscation of lands belonging to landed gentry, without touching the land and properties of peasants, and transfer of the confiscated land to peasants having no land or possessing small allotments.
6. Exemption of peasants from payment of taxes and tax arrears.
7. State assistance in every form for the improvement of economic status of poor peasants, in the first place by allotting to them additional land, pastures and, when possible, forests for their domestic needs, from lands confiscated from the landed gentry.
8. Complete democratization of Finland’s state organization, administration and courts.
9. Enhancement of state subsidies for cultural needs and reorganization of schools; to ensure the possibility of attendance in schools to the children of workers and other needy people, and also solicitude in every form for the development of public education, science, literature and the arts in a progressive spirit.
The hated-by-people plutocratic government, which has done everything possible to deliver our country of birth to ruin, having lost all support amongst the common people, has now, as has come to our notice, resigned. In place of this hated government has been placed the government of Tanner. But, Tanner is just as much the enemy of people as Cajander. Tanner’s government is not a bit better, if not indeed worse, than Cajander’s government. It is just as much hated by our people as Cajander’s government.
Let’s drive these executioners far away from Finland! Let’s strike to ground the entire bankrupt gang of government!"

(http://heninen.net/sopimus/terijoki1939_e.htm)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire