Grand programme économique germano-soviétique du 28 septembre 1939

Les 27 et 28 septembre 1939 se sont tenues à Moscou des négociations germano-soviétiques auxquelles ont participé Molotov, Ribbentrop et Staline.

Le lendemain un communiqué de l'agence Tass (URSS) annonce que ces négociations ont abouti "à la signature d'un traité d'amitié et de frontières entre l'URSS et l'Allemagne, d'une déclaration des gouvernements de l'URSS et de l'Allemagne et à un échange de lettres entre M. Molotov et M. von Ribbentrop sur les questions économiques." (1)

Plus précis et plus enthousisaste, le communiqué de l'agence DNB (Allemagne) donne le contenu du traité, de la déclaration et des lettres échangées.
 
Reflet de l'ambition économique des deux pays ces lettres sont reproduites sous le titre "Grand programme économique" :

Grand programme économique germano-soviétique
 
Le président du conseil des commissaires du peuple et ministre des Affaires étrangères a adressé au ministre des Affaires étrangères du Reich la lettre suivante :

Moscou, le 28 septembre 1939.

Au ministre des Affaires étrangères du Reich,
M. Joachim von Ribbentrop.

Monsieur le ministre du Reich,

Me référant à nos conversations, j'ai l'honneur de vous confirmer que le gouvernement de l'Union des républiques soviétiques, en vertu et dans le sens de l'entente de politique générale réalisée entre nous, est disposé à développer par tous les moyens les relations économiques et l'échange de marchandises entre l'Allemagne et l'Union des républiques soviétiques.
A cet effet, les deux parties élaboreront un programme économique aux termes duquel l'Union soviétique fournira à l'Allemagne des matières premières que l'Allemagne, de son côté, compensera par des livraisons industrielles s'étendant sur une longue durée.
Les deux parties donneront à ce programme économique une forme telle que l'échange germano-soviétique de marchandises atteigne à nouveau, quant au volume, la mesure maxima réalisée dans le passé.
Les deux gouvernements donneront sans retard les instructions nécessaires à l'exécution des mesures précitées et veilleront à ce que les négociations soient entamées et conclues aussi vite que possible.
Veuillez agréer, monsieur le ministre du Reich, l'assurance renouvelée de ma haute considération distinguée.

MOLOTOV

Le ministre des Affaires étrangères du Reich, M. von Ribbentrop, a adressé, de son côté, au chef du gouvernement soviétique et commissaire des Affaires étrangères, une lettre dans laquelle il accuse réception de la lettre précitée. 
La réponse de M. von Ribbentrop répète les termes de la lettre de M. Molotov et se termine par les mots : "Au nom et d'ordre du gouvernement du Reich, je donne mon adhésion à votre communication et vous informe que le gouvernement du Reich, de son côté, prendra les mesures nécessaires dans ce sens." (2)

Concrétisation des engagements pris dans ces deux lettres, l'Allemange d'Hitler et la Russie de Staline signeront un accord économique le 11 février 1940. Cet accord sera complété par une seconde convention signée le 10 janvier 1941.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire